COVID-19 : Le préfet renforce les mesures sanitaires locales

Mesdames et Messieurs les Maires,

Comme vous le savez la crise sanitaire et la propagation du virus du Covid-19 connaissent, sur notre territoire, une accélération qui a conduit le Chef de l’Etat à décréter, le 14 octobre 2020, l’état d’urgence sanitaire.

Un décret à paraître demain matin, samedi 17 octobre, arrêtera toute une série de mesures destinées à mieux lutter contre la pandémie. Certaines de ces mesures seront d’application nationale, d’autres seront laissées à l’appréciation des préfets, selon que leur département sera classé en état d’urgence sanitaire « simple » ou en état d’urgence sanitaire avec couvre feu. Le Gard ne sera pas, à ce stade, classé en état d’urgence sanitaire de type « couvre feu ».

Pour autant tous les indicateurs de suivi de la crise du Covid-19 y sont en très nette augmentation, dépassant à la fois la moyenne nationale, voire même, pour le taux d’incidence général de l’épidémie, celui qui a conduit au classement du département voisin de l’Hérault en zone « couvre feu ».

Ces indicateurs, actualisés à ce soir, 16 octobre, sont les suivants :
– taux d’incidence pour la population générale (taux de personnes déclarées positives sur 100 000 habitants) : 215,1 / 100 000 dans le Gard (contre 134 le 9 octobre), pour une moyenne nationale de 100 / 100 000 ;
– taux de positivité des tests : 13,9 % (contre 10,6 % au 9 octobre 2020) ;
-taux d’incidence pour les tranches d’âge à compter de 60 ans : 188,3 pour les 60-70 ans, 117 pour les 70-90 ans et 130,1 pour les plus de 90 ans.

Par ailleurs les indicateurs de sollicitation du système de santé révèlent une forte augmentation du pourcentage de lits de réanimation occupés par des patients atteints du Covid (30 %), sachant que tous patients confondus, ce taux est ce soir de 90 %.

Je vais donc être conduit à prendre en complément des mesures nationales que contiendra le décret à paraître demain matin, des mesures lisibles par tous, proportionnées aux indicateurs ci-dessus et de nature à favoriser une pause dans l’envolée des chiffres et dans la propagation de l’épidémie qui touche actuellement tous les secteurs du département, qu’ils soient en zone urbaine ou rurale.

Parmi ces mesures, il en est une dont je souhaitais vous faire part, avec l’aide des deux présidents des associations des maires qui vous représentent auprès de moi dans de nombreuses instances : il s’agit de l’obligation du port du masque sur l’ensemble du territoire départemental, sans exception, par toute personne de 11 ans et plus, de 6h00 à minuit.

Le port du masque est, nous le savons aujourd’hui, l’une des meilleurs manières pour éviter la transmission du virus. Compte tenu de la situation, nous devrons sans doute nous habituer à le porter dans l’espace public pendant plusieurs mois.

Le moment m’a paru venu de l’imposer et, vu la propagation du virus sur l’ensemble du département, de l’imposer partout sur le Gard.

Je vous remercie de votre compréhension, je resterai à votre écoute dans cette nouvelle épreuve et je souhaiterais que vous puissiez, chacune et chacun sur vos propres territoires, vous faire l’écho auprès de vos populations et de nos concitoyens, de ma profonde détermination à ce qu’ensemble nous luttions pour rompre la chaîne de contamination et venir à bout du Covid-19.

Je vous remercie vivement pour votre concours.

Didier LAUGA
Préfet du Gard  

Gardons le contact !

Pour rester informé des dernières actualités et des mises à jour de notre site, inscrivez-vous, dés maintenant grâce à ce formulaire.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne !" ci-dessous, vous acceptez que votre adresse électronique soit utilisée pour recevoir par mail des actualités et des informations importantes et urgentes de la mairie de Carnas.

Nota : Les informations que vous fournissez pendant l'inscription seront utilisées uniquement pour vous contacter. Nous ne vendrons, n'échangerons ou ne transmettrons votre nom à aucune autre entreprise ou organisation.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires